Moins de 3 jours après D-Day, les tombeurs de Paris se rendent chez l’autre champion en titre, celui de L2 : Lorient. Si en général la Bretagne nous réussit très peu, on touche ici à l’un de nos cauchemars récurrents : Lorient c’est LA bête noire.
Pour ceux qui ont le temps de se faire mal, je vous invite à déterrer des Internets le replay du Lorient-Lens de 2007-08, vous comprendrez. Pour les autres, c’est simple, quand on gratte un nul, c’est une petite victoire sur la vie.

Source: Bollaert Mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s